The Surge : Le nouvel A-RPG de Deck13 (Lords of the Fallen)Preview JV

The Surge : Le nouvel A-RPG de Deck13 (Lords of the Fallen)

Avant que Daedalic ne devienne le patron du point and click à l’allemande, il y avait Deck13 et sa série Ankh. Depuis, le studio est parti explorer les contrées de l’action RPG avec notamment Venetica puis Lords of the Fallen, un titre que l’on a souvent vu comparé à Dark Souls. Pour son nouveau projet, The Surge, Deck13 compte bien poursuivre dans la même voie en allant lui-même jusqu’à décrire son petit dernier comme un Dark Souls à la sauce SF. Bien sûr, cette description limitée n’est là que pour donner une idée globale du titre qui, en l’observant de plus près, se détache pas mal du modèle pour trouver son propre chemin notamment dans son gameplay. Mais avant d’en arriver là, plantons rapidement le décor.

The Surge se déroule dans un futur bien pessimiste pour la race humaine. L’extrême pollution qui enveloppe le globe n’est que l’un des effets secondaires de la sur-industrialisation dans laquelle s’est embourbée la société. Fidèle employé de la compagnie Creo, justement chargée de nettoyer l’atmosphère, Warren enfile comme tout le monde son exosquelette avant de partir au boulot. Mais suite à un événement que l’on espère justifié par le scénario, ses conditions de travail changent du tout au tout. Sans aucun souvenir de ce qui a bien pu se passer, il ne peut que constater que Norbert, Didier, Gérard et tous ses autres camarades de chantier ne sont plus tout à fait les mêmes. Devenus extrêmement agressifs, ses anciens collègues apparaissent comme zombifiés, prisonniers de leurs exosquelettes qui semblent avoir pris le contrôle. En bon héros de jeu vidéo, Warren tentera de comprendre la cause de tout cela.

the_surge_0001Les exosquelettes ne sont pas de simples détails dans The Surge. C’est même tout le contraire. Ces armatures métalliques sont au centre du gameplay puisque le brave Warren pourra – et devra – récupérer des pièces sur ses adversaires s’il souhaite améliorer son propre squelette et obtenir de nouvelles capacités. Il lui faudra ceci dit trouver les plans nécessaires avant de bricoler quoi que ce soit. Concrètement, Warren aura toujours le choix d’éliminer un ennemi sans trop y réfléchir pour glaner des bouts de ferraille, ou au contraire se focaliser sur une partie du corps et tenter de récupérer un élément bien précis sur un adversaire. Tout un système de visée, assez proche des derniers Fallout en fait, permet ainsi de guider ses frappes, transformant chaque affrontement en une collection de décisions tactiques à prendre dans l’instant. Imaginons par exemple qu’avant l’incident, Didier utilisait un exosquelette doté de fourches pour soulever de lourds équipements, à la manière d’un chariot élévateur. Désormais, il utilise plutôt ses fourches comme de puissantes lames pour attaquer tout ce qui bouge. Forcément, Warren est un peu jaloux de Didier et aimerait bien lui piquer ses lames. Warren a donc le choix, soit frapper Didier là où ça fait mal en exploitant son point faible pour le terrasser rapidement. Dans ce cas, il récupérera de la ferraille qu’il pourra utiliser plus tard. Soit au contraire concentrer ses attaques sur les bras de Didier pour couper et récupérer les fourches. Les lames seront alors trop endommagées pour être utilisées immédiatement, mais Warren pourra en extraire les plans et se construire sa propre paire de lames grâce à ce qu’il pourra obtenir en combat.

Au passage, bien que Warren puisse obtenir quelques armes à longue portée durant son périple, les combats devraient grandement privilégier le corps à corps. Deck13 souhaite ainsi donner une réelle importance à l’exosquelette et à ses différentes fonctionnalités craftées au fur et à mesure, selon les envies du joueur.

the_surge_0002Du peu que l’on ait vu, le système de combat semble suffisamment dynamique pour offrir des affrontements intéressants sans pour autant que la progression soit constamment plombée par des rencontres longues et répétitives. Il apparaît comme vital que Warren observe ses adversaires pour comprendre leur mode de fonctionnement, trouve leur point faible et décide s’il souhaite l’exploiter ou au contraire concentrer ses efforts sur une partie à récupérer. Les combats de boss semblent eux-aussi profiter d’une dose tactique bien agréable. Le premier boss sera par exemple un robot bipède complètement imperméable aux attaques du héros. Mais en l’observant un peu, le joueur remarquera une jauge de danger grimpant à chaque attaque de Warren. Lorsque celle-ci sera pleine, le robot lâchera une salve de roquettes. Et ce n’est qu’en exploitant ces missiles que Warren parviendra enfin à endommager la barre d’énergie du boss.

the_surge_0006Au final, on comprend facilement pourquoi Deck13 n’hésite pas à mentionner Dark Souls lorsqu’il parle de The Surge, mais on voit aussi comment le studio allemand compte éviter le piège de la copie adaptée à un univers futuriste. L’ensemble du gameplay centré autour de l’exosquelette donne un ton résolument différent à la progression du personnage ainsi qu’à l’appréciation des combats eux-mêmes, vifs, nerveux, mais aussi bien tactiques. Puisque la démo aura duré moins de quinze minutes, il est encore bien trop tôt pour se forger un réel avis. Cela dit, ce court extrait aura au moins eu le mérite de placer The Surge sur notre radar. On guettera son arrivée en 2017 sur PC, PS4 et Xbox One.

La découverte de BurgerTime aux débuts des années 80 aura clairement affecté la vie de ce grand bonhomme. Non seulement, Jihem a développé une passion pour les jeux vidéo, mais il a également choisi de s'installer au pays du hamburger. Sa mère est plutôt heureuse qu'il n'ait pas découvert les jeux avec Boogerman.

Soutenez ExtraLife

A voir aussi

Réponse