Unlock! Mystery Adventures prend la clé du champ des possibles Test JDS

Unlock! Mystery Adventures prend la clé du champ des possibles

Énorme succès du début d’année, Unlock! est déjà de retour avec une seconde boîte renfermant trois nouvelles aventures qui tentent chacune à leur manière de repousser les limites de l’escape game au moyen d’un simple deck de cartes.

Space Cowboys n’était pas le premier studio à s’intéresser de près aux escape games et à transposer le concept en jeux de société à partager autour d’une table. Ceci dit, sa vision très épurée de la chose a rapidement conquis les joueurs. Sans s’embarrasser d’accessoire superflu, en se concentrant simplement sur un paquet de cartes et sur ce qu’il est possible de faire avec, le studio est parvenu à mettre en place un mécanisme de jeu extrêmement simple mais diablement immersif. En quelques mots, il « suffit » de combiner deux cartes pour en obtenir une troisième. Par exemple, en ajoutant le numéro d’une carte symbolisant une clé à celui d’une carte avec une porte, on obtiendra le numéro d’une troisième carte à chercher dans le paquet et qui indiquera probablement que la porte est désormais ouverte. À partir de cette idée toute bête, les auteurs sont parvenus à broder de multiples énigmes et à multiplier les bonnes idées généralement liées aux divers usages que l’on peut découvrir en manipulant les cartes.

La Maison sur la colline, Les pièges du Nautilus et Le Trésor de Tonipal sont les trois nouvelles aventures à parcourir.

Mais dire qu’Unlock! reste confiné à ses cartes n’est pas tout à fait vrai puisque le jeu nécessite également une application mobile dans laquelle les joueurs sont invités à saisir des codes et continuer leur progression. L’application sert également de chronomètre et de source d’indices en cas de blocage. Elle livre enfin un score pour évaluer la prestation du ou des joueurs impliqués.

Rien de tout cela n’a changé pour ces nouvelles aventures et Unlock! conserve naturellement sa pureté de gameplay en étayant encore de nouvelles idées, gravitant toutes autour d’une utilisation malicieuse des cartes et d’une galerie d’énigmes plutôt inspirées. L’application est aussi toujours là, fidèle à son poste pour les codes, le chrono et les indices mais elle occupe désormais une place légèrement plus importante. D’abord, le système d’indices a été revu pour pouvoir livrer deux indices par énigme afin de guider plus efficacement les joueurs coincés sur le chemin de la solution. L’autre grosse nouveauté de l’application concerne les machines. Dans la première boîte, toutes les informations d’une machine se retrouvaient concentrées sur la carte de ladite machine. Les joueurs voyaient directement que s’ils activaient tel levier puis tel bouton, ils devaient additionner les chiffres inscrits à même la carte sur le levier et le bouton. Tout cela a été repensé, voire épuré. Terminé les petits chiffres à additionner pour tourner un levier ou presser un bouton. Désormais tout se gère directement sur l’écran tactile du mobile. Ce n’est que lorsque vous penserez avoir la solution et validerez votre choix que l’application vous indiquera si vous avez vu juste. Auquel cas, elle vous fournira un numéro à ajouter à une autre carte pour continuer l’aventure. Sinon, vous hériterez d’une pénalité, comme d’habitude.

Le nouveau système présente plusieurs avantages. D’abord, les joueurs ont le sentiment de réellement interagir avec des machines, ce qui renforce évidemment leur immersion. Ensuite, la disparition des chiffres sur les cartes machines empêche aussi les joueurs de « tricher » en évaluant quels chiffres pourraient fonctionner selon les numéros de cartes encore présent dans le paquet. Mais plus que tout, ce nouveau système lié à l’écran tactile ouvre un plus large champ des possibles quant aux énigmes et puzzles mis en place. Si l’ensemble des casse-têtes tourne autour des cartes, rien n’empêche les auteurs de bifurquer vers d’autres territoires pour mettre en place des choses qu’il n’était peut-être pas possible de réaliser avec les cartes seules.

Il n’y a pas besoin de prendre beaucoup de recul pour comprendre que tout cela résulte de la volonté des Space Cowboys de ne pas se voir enfermés dans un moule, comme prisonniers de leur propre format d’escape room. Leur envie de dépasser les frontières de l’escape game se ressent donc largement dans les trois nouvelles aventures de cette boîte. Sans trop révéler sur les histoires, il n’est plus vraiment question de trouver le moyen de s’échapper d’une salle ou d’un lieu dit mais plutôt de remplir une mission dans un environnement plus ou moins grand. Tout n’est pas encore ultra fluide, notamment au niveau de la narration ou des explications de ce que l’on attend des joueurs, mais le changement de directement ouvre lui aussi de multiples nouvelles voies pour les auteurs qui peuvent laisser libre court à leur imagination et mettre en place des scénarii plus ou moins longs, plus ou moins complexes et surtout libres de toutes restrictions spatiales.

Globalement plus vastes et plus riches, les trois scénarii s’abordent ainsi davantage comme des aventures en point and click que des escape games à proprement parler. Nous voilà à visiter bien plus de lieux différents et à examiner les décors dans les moindres détails comme on naviguerait d’un écran à l’autre dans un jeu vidéo et que l’on cliquerait un peu partout dans l’espoir de dénicher des objets cachés. L’inventaire est lui aussi bien plus généreux au point que l’on se retrouve par moment pris dans un tourbillon de pistes à suivre sans trop savoir dans quelle direction partir d’abord. L’aspect point and click et même revendiqué par de multiples clins d’œil à des références du genre. Le Trésor de Tonipal multiplie par exemple les hommages à Monkey Island allant même jusqu’à reprendre au plan près une mémorable séquence sur l’Île de Mêlée. C’est certain, on s’évade beaucoup plus dans ces nouvelles aventures ; on est loin des scénarii plus confinés de la première boîte !

Et ce qui est magique dans tout cela, c’est que le système de jeu n’a pas changé. Sa simplicité et sa souplesse font de lui une base suffisamment malléable pour s’adapter aux diverses approches que les auteurs souhaitent suivre. On peut tout à fait imaginer voir revenir d’autres escape rooms ou à l’inverse voir émerger d’autres histoires plus narratives. On peut également imaginer des scénarii bien plus longs et pourquoi pas dénués de chronomètre puisqu’après tout, le chrono n’était qu’un impératif lié à l’escape game ; rien ne l’oblige à planer au dessus de nos têtes à chaque fois. Quoiqu’il en soit, l’avenir d’Unlock! semble on ne peut plus radieux. Space Cowboys a toutes les cartes en mains pour explorer de nouvelles pistes et continuer à nous surprendre.

Quel scénario ? Pour qui ?

L'avis d'extralife
  1. Auteurs : Cyril Demaegd, Arnaud Ladagnous, Fabrice Mazza, Sébastien Pauchon, Billy Stevenson
  2. Illustrateurs : Florian de Gesincourt, Pierre Santamaria, Sergo
  3. Éditeur : Space Cowboys
  4. Genre : Aventures, Énigmes
  5. Nombre de joueurs : 1 à 6 joueurs
  6. Date de sortie : Juillet 2017
  • Unlock! Mystery Adventures… Le sous-titre de cette seconde boîte annonce bien le changement d'optique opéré pour ces trois nouvelles aventures. Nous ne sommes plus dans de l'escape game pur, mais dans des histoires parsemées de puzzles et d'énigmes à résoudre. En somme, Unlock! flirte de près avec le point and click en version cartes. Le système de jeu n'a toutefois pas changé et reste donc toujours aussi souple et facile d'accès pour convenir à des groupes de tout horizon. S'il reste encore quelques efforts à faire sur la narration, le concept, toujours très attractif, semble promu à un avenir d'une belle diversité.
4

La découverte de BurgerTime aux débuts des années 80 aura clairement affecté la vie de ce grand bonhomme. Non seulement, Jihem a développé une passion pour les jeux vidéo, mais il a également choisi de s'installer au pays du hamburger. Sa mère est plutôt heureuse qu'il n'ait pas découvert les jeux avec Boogerman.

Soutenez ExtraLife

A voir aussi

Réponse