The Game Awards : Le Super Bowl du jeu vidéo ?Opinion

The Game Awards : Le Super Bowl du jeu vidéo ?

Je n’ai pas regardé les Game Awards. Comme bon nombre de français, je comptais me lever tranquillement ce matin, ouvrir Twitter et faire le point à la fois sur les nouveaux jeux annoncés et les récompenses décernées. Je n’ai finalement eu droit qu’aux annonces. Selon les centaines de tweets postés cette nuit dans mon fil d’actu, voilà ce qu’il s’est passé cette nuit. Kojima a comme dévoilé une nouvelle vidéo de Death Stranding, Campo Studio a montré qu’il est enfin prêt à passer à autre chose que Firewatch, PlatinumGames a créé la surprise en annonçant Bayonetta 3 sur Switch, SoulCalibur VI a été officialisé, Josef Fares (A Way Out) a fait un doigt d’honneur aux Oscars et Hellblade a décroché le Game for Impact Award.

Très bien, mais qui a remporté le prix du jeu de l’année ?* Non pas que je meurs d’envie de le savoir, et de toute manière, je peux me rendre sur les divers sites d’actualité pour trouver la liste complète des vainqueurs. Mais n’est-ce pas révélateur de constater qu’au terme d’une cérémonie de remises de prix, l’actualité choisit de ne finalement retenir que les divers entractes dédiés à promouvoir de futurs titres à coups de trailers exclusifs ou de world premieres. Et on ne parle même pas de ces grands du web qui choisissent curieusement de décerner leur propre prix du meilleur trailer de la soirée, sans même évoquer les jeux réellement en compétition… On se croirait presque au lendemain du Super Bowl.

Certes, les Game Awards, du haut de leurs trois ou quatre ans, n’ont pas la prestance d’une Palme d’Or à Cannes, ou d’un prix Goncourt. Un logo « meilleur jeu de l’année » ne changera pas forcément le destin d’un jeu déjà apprécié et acclamé par les joueurs. On entre d’ailleurs-là dans une toute autre réflexion : Faut-il décerner des prix à des jeux déjà disponibles ou récompenser des titres qui arriveront plus tard sur le marché, exactement comme peut le faire un festival de Cannes dont la Palme donne un réel coup de boost à un film dès sa sortie ?

Bref, pour en revenir aux Game Awards, il faut encore une fois se demander si cette cérémonie a réellement du sens en tant que telle. À quoi bon organiser un show en grandes pompes dans l’optique de récompenser les meilleurs jeux de l’année, si visiblement le public n’est là que pour les bandes-annonces ? Est-il réellement nécessaire d’opposer les jeux de la sorte et de créer une petite compétition entre eux, même gentillette, si finalement tout ceci passe au second ou au troisième plan, loin derrière les pubs ? En fait, il suffirait de dépouiller le show de cette petite confrontation artificielle pour que le programme trouve tout son sens. Ou simplement de le renommer. Car après tout, The Game Awards dénué de la guéguerre artificielle entre éditeurs, ça donne The Game Ads. Et là, c’est tout de suite plus clair.

* C’est Zelda : Breath of the Wild

La découverte de BurgerTime aux débuts des années 80 aura clairement affecté la vie de ce grand bonhomme. Non seulement, Jihem a développé une passion pour les jeux vidéo, mais il a également choisi de s'installer au pays du hamburger. Sa mère est plutôt heureuse qu'il n'ait pas découvert les jeux avec Boogerman.

Soutenez ExtraLife

A voir aussi

3 commentaires

  1. Thanksmj
    9 décembre 2017 à 12 h 17 min

    Perso j’ai vu tout de suite qui avait été élu jeu de l’année. Peut être n’es tu pas abonné aux bons comptes… mais le mieux serait quand même de regarder l’événement avant de donner son avis dessus, surtout de la part d’un journaliste.

    1. Jihem
      9 décembre 2017 à 12 h 47 min

      Oui, j’aurai pu regarder en direct. C’est ce que je fais d’habitude. Mais pas cette année.

      Et puis, je ne suis pas journaliste.

  2. Demystificator
    9 décembre 2017 à 15 h 28 min

    Alors je regarde pas ce genre de cérémonies pour les autres arts. J’ai bien sûr maté du NRJ Music Awards dans ma naïve jeunesse et j’ai abandonné en voyant que ça ne représentait pas toute la musique de la radio.

    Les Video Games Awards m’ont jamais attiré. J’ai tenté vite fait de les regarder il y a 2-3 ans et entre les pubs, les gens qui font leur « show », j’ai cru voir un ersatz d’E3.

    Déjà, je comprends l’envie des gens de savoir quel est le meilleur jeu de l’année, tout ça tout ça. Je comprends par contre, pas le reste.

    Le coeur du problème c’est que le jury est composé de présidents directeurs… Des hommes d’affaire donc. C’est comme si à Cannes, on invitait que les patrons d’Universal, de Disney et de Pathé. Et là ça révèle toute la supercherie. Zelda Breath of the Wild, jeu de l’année ; bah oui, parce que c’est celui qui a été le plus médiatisé et qui a permis à Nintendo de vendre une console à 300$ pour un seul titre. C’est une prouesse marketing (sans discuter de la qualité du jeu, faut admettre que beaucoup de gens n’ont acheté la Switch que pour ce jeu là et rien d’autre).

    Et du coup, évidemment, on en profite pour balancer des trailers, des pubs. Faut bien rentabiliser la journée perdue du PDG (et peut être un peu le financement des VGA).

    Après je suis vraiment pas d’accord avec leurs récompensés. Mettre Cuphead, concept vieux de 30 ans devant Hellblade qui essaye de dépasser le simple cadre du divertissement électronique… C’est dommage.

    Les jeux qui reçoivent les prix vont forcément voir leurs ventes rebondir pour Noël (en plus Steam les met en promo pour l’occaz) et c’est du gâchis de mettre en avant ceux que tout le monde connaît quand certains jeux auraient bien besoin de cette visibilité car l’année leur aura pas forcément rendu justice ou simplement pour montrer qu’il existe autre chose que les rouleaux compresseurs qui campent l’E3 pendant 3 ans avant de sortir (je pense à Hellblade, Horizon ; et même PUBG, ARK, etc…).

    D’ailleurs, en évoquant les jeux qui ont bénéficié d’un accès anticipé, je me dis que les VGA sont inadaptés. Faut il attendre que les jeux soient sortis ou jouables ? De même, est ce qu’on récompense que les jeux sortis en 2017 ou on récompense les jeux joués en 2017 ?

Réponse