Patchwork : Couds viteTest JDS

Patchwork : Couds vite

En 2014, Patchwork marque un changement radical dans la ludothèque d’Uwe Rosenberg, jusque-là synonyme de gros jeux à l’allemande. Pour l’auteur, c’est le début d’une longue série de jeux basés sur l’assemblage de tuiles façon Tetris. Patchwork, la trilogie Cottage Garden/Indian Summer/Spring Meadow, Second Chance, et même À la Gloire d’Odin, tous tournent d’une manière ou d’une autre autour de la même idée fondamentale. Mais pour beaucoup, Patchwork reste le meilleur de cette ribambelle de titres et c’est justement celui-ci qui revient en formule Express.

Dans Patchwork, deux joueurs s’affrontent dans un duel couturier de la plus haute importance. Qui parviendra à réaliser la meilleure couverture en patchwork ? Qui saura au mieux assembler ses pièces de tissu biscornues tout en gérant le temps de couture, mais aussi une réserve de boutons servant à la fois de monnaie d’échange et de points de victoire ? Sans revenir dans le détail des règles (vous avez un épisode de D’entrée de Jeu fait pour ça), Patchwork propose un gameplay parfaitement réglé pour garder les deux joueurs investis dans la partie jusqu’au dernier tour.

Alors si Patchwork était si réussi, pourquoi Patchwork Express ? Initialement, je me suis posé la même question. Pourquoi sortir la version light d’un jeu déjà parfaitement ciselé ? En fait, la réponse se trouve dans la question. Patchwork Express existe parce que Patchwork est si bien pensé qu’il peut s’adapter à un format plus court sans rien perdre de son charme. Patchwork Express reprend donc à 95% les mêmes règles que son aîné. Seuls quelques micros changements ont été opérés pour calibrer les parties sur la dizaine de minutes, pas plus, soit un temps de jeu réduit de moitié. Pour arriver à ce résultat, on joue désormais sur des grilles de 7×7 (au lieu de 9×9) et sur une piste de temps également raccourcie. D’autres minuscules modifications sont à noter, notamment la disparition du bonus accordé au premier joueur capable de réaliser un carré de 7×7, tandis qu’il y a désormais certaines tuiles à introduire dans le jeu en fin de partie. En dehors de ça, tout reste identique à ce que l’on connaît, et donc à ce que l’on apprécie déjà.

Faut-il donc que les amateurs de Patchwork adoptent Patchwork Express ? Cela dépend réellement de votre utilisation du jeu. Pour la grande majorité des joueurs, l’expérience du Patchwork initial répond déjà parfaitement à leur demande et il n’y a alors pour eux aucune raison de passer à la version Express. Mais il y a aussi toute une frange de personnes ( laquelle je m’inclus volontiers) chez qui cette version courte sortira bien plus fréquemment que la boîte initiale, pour la bonne et simple raison qu’une partie est plus facile à caser. Que ce soit à la pause déjeuner du bureau, ou pour occuper le premier invité arrivé juste un peu trop tôt à la soirée jeu hebdomadaire, les quelques minutes rabotées suffisent à faire toute la différence.

Les règles du Patchwork originel

L'avis d'extralife
  1. Auteur : Uwe Rosenberg
  2. Illustrateur : Klemens Franz
  3. Éditeur : Funforge
  4. Genre : Pose de tuiles
  5. Nombre de joueurs : 2 joueurs
  6. Durée de la partie : 10 minutes
  7. Date de sortie : Mars 2019
  • Dès la première partie, Patchwork a toujours été un vrai coup de cœur. Il n'y a aucune raison que cela change avec Patchwork Express, qui reprend quasiment tout à l'identique, dans une formule simplement plus courte. Alors lequel choisir ? Tout dépend de vos habitudes de joueurs et du temps dont vous disposez pour jouer. Dites vous qu'en 20 minutes, vous pouvez jouer à une "longue" partie de Patchwork, ou enchaîner deux parties rapides de Patchwork Express. Vu ainsi, on a deux fois plus de Patchwork avec la formule Express !
5
Jihem

La découverte de BurgerTime aux débuts des années 80 aura clairement affecté la vie de ce grand bonhomme. Non seulement, Jihem a développé une passion pour les jeux vidéo, mais il a également choisi de s'installer au pays du hamburger. Sa mère est plutôt heureuse qu'il n'ait pas découvert les jeux avec Boogerman.

Soutenez ExtraLife

A voir aussi

Réponse